L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux

Ce lundi sur BoulogneLifeStyle.com, l'interview du lundi est consacrée à Jess. Pour lui le tatouage c'est sa passion ! Ce boulonnais de 25 ans dessine depuis son plus jeune âge. Aujourd'hui, il a quitté Boulogne pour Nantes afin de vivre pleinement de sa passion et travailler avec les plus grands. Mais il n'a pas quitté Boulogne pour autant puisqu'il revient tous les mois tatouer ses fidèles clients Boulonnais. Jess se livre aujourd'hui sur BoulogneLifeStyle.com

 

 

Peux-tu te présenter ?


Je Suis Jess Lesenne, 25 ans et originaire de Boulogne. J’ai bossé pas mal de temps au Bureau Place Dalton ainsi que dans plusieurs bars comme L’Irish Pub, Le Café del Medio ainsi que le Pacha Club.


Que fais-tu dans la vie ?


Je suis Artiste Tatoueur au Lexinkton Tattoo and Ray de Nantes. Je travaille avec Jack Jouan un autre Artiste Tatoueur renommé. Il est spécialisé dans les œuvres réalistes / hyper réalistes.
Je remonte également une semaine par mois sur Boulogne pour tatouer


As-tu suivi une formation pour devenir tatoueur ?


Seule la formation d’Hygiène et de Salubrité est nécessaire pour être tatoueur. Cette formation a pour but de vous enseigner l'art du tatouage elle a pour objectif de sensibiliser les stagiaires aux risques infectieux liés à leurs pratiques, d’évaluer les différents risques infectieux, de mettre en œuvre des mesures de prévention adaptées à l’acte de tatouage ou piercing et d’améliorer les conditions d'hygiène et de salubrité des locaux réservés à la réalisation de leurs pratiques.
Ensuite pour être tatoueur il faut dessiner et dessiner encore et encore. Il n’y a pas de secret quelqu’un avec de bonnes bases en dessin aura bien plus de facilité pour faire de bons tatouages et créer des pièces uniques. 
Et enfin avec de la passion, de la patience et de la détermination petit à petit, sans mettre la charrue avant les bœufs on peut commencer à tatouer sur de la peau de cochon, des peaux synthétiques et plus tard des gens.  


Cette passion pour le tatouage est arrivée quand ?


Je me suis fait tatouer des dessins que j’avais dessiné sur Boulogne et pas mal de potes voulaient que je dessine leurs tatouages. Comme j’ai toujours voulu travailler et vivre du dessin, je me suis dit pourquoi pas essayer de devenir tatoueur.
J’ai donc commencé a me renseigner sur comment devenir tatoueur, sur comment créer un book etc. J’ai posé la question à des tatoueurs et sur le net (forums etc etc)



 

L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux
L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux
L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux
L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux L'INTERVIEW DU LUNDI : Jess, un tatoueur talentueux

Aujourd'hui tu partages ta vie entre Boulogne et Nantes, pourquoi Nantes ?


J’ai eu l’opportunité de rejoindre l’équipe de Jack Jouan. Un artiste tatoueur renommé, il a par exemple participé au Mondial du Tatouage en Mars dernier. 
Le tatouage est un milieu dans lequel on se remet en question constamment, dans lequel on apprend tous les jours et qui évolue sans cesse.
J’ai donc décidé de partir pour connaitre d’autres choses, apprendre et gagner de l’expérience pour proposer à mes clients de meilleurs projets. 
Voir plus grand que la simple ville de Boulogne. J’ai saisi l’opportunité qui m’était donnée.

 

Exemple d'une réalisation de Jack Jouan

Exemple d'une réalisation de Jack Jouan


Tu aimerais ouvrir ton propre salon ?


Le salon de Nantes vient d’ouvrir donc je ne me pose pas la question pour le moment. Je préfère travailler au lancement de ce projet de fou qu’est le Lexinkton. Il y a beaucoup de choses de prévu avec le salon, des guests partout dans le monde, des conventions de tatouages internationale
Ensuite on verra ce qui se présentera à moi. Je suis encore jeune dans ce milieu, chaque chose en son temps. Mais un jour peut etre.


Et pourquoi pas l’ouvrir a Boulogne ?


J’ai déjà une sorte de salon privé, une salle chez moi exclusivement réservée au tatouage et aux normes définies par L’ARS (agence régionale de santé), donc pourquoi pas. L’avenir nous le dira. Mais pour le moment, comme je l’ai dit avant, le salon de Nantes est prioritaire. 



C'est plutôt cool de vivre de sa passion, te rends tu comptes de la chance que tu as ?


Bien sûr, je me lève le matin je n’ai pas l’impression d’aller travailler malgré environ une dizaine d’heures en moyenne de boulot par jours du lundi au dimanche. (ménage, créations des projets avec les clients, gestions des pages facebook, conseils, suivi des clients, préparation des rendez-vous etc )


Un mot pour celles et ceux qui veulent réaliser leurs rêves mais n'osent pas ?


Lancez-vous mais ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Prenez votre temps et faites les choses dans l’ordre. 
Par exemple, le tatouage est un acte permanent et dangereux. L’intégrité physique des gens est en jeu (transmission de maladie etc). De plus le recouvrement et les techniques d’effacement sont chères et douloureuses. Tatouez sur de la peau de cochon, des peaux synthétiques, trouvez un apprentissage et surtout renseignez-vous bien avant de vous lancer sur les gens que vous connaissez. 
Prenez votre temps, patience mais ne lachez pas vos rêves. Avec de la détermination on arrive à tout.


L'avenir tu le vois comment ?


Je le sens bien. Une fois le salon de Nantes bien lancé ça ne sera que du plaisir, un rythme de fou, mais que du plaisir. 
Je suis dans mon milieu, j’aime ce que je fais et ça me rend heureux quand je vois un client partir le sourire au lèvres avec son nouveau tatouage. Donc je suis confiant en l’avenir. 

 

 

Suivez Jess sur sa page facebook : www.facebook.com/JsDrawing/

Retour à l'accueil