L'INTERVIEW DU LUNDI - Elle a décidé de partir vivre un an aux Etats-Unis

Aujourd'hui, découvrez l'histoire de Lucile. Cette jeune boulonnaise de 20 a décidé de tout quitter pour partir vivre un an aux Etats-Unis en devenant fille au pair. Lucile s'envelora à New-York le 6 juin où elle aura 3 jours de cours et elle débutera son aventure de française expatriée le 9 juin en Californie, à Laguna Niguel plus exactement. Pourquoi a t-elle décidé de tout quitter pour vivre cette expérience unique ? Rencontre. 

 

 

Peux-tu te présenter ?


Je m'appelle Lucile, j'ai 20 ans, mais bientôt 21 ans dans deux semaines.


D'où viens tu ?


Je suis née et je vis à Boulogne-sur-mer.


Quelles études as tu fait ?


Au lycée j'ai fait un cursus littéraire avec comme option Anglais renforcé. Ensuite j'ai décidé de partir en prépa lettres, qu'on appelle aussi Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles. C'est un cursus de deux ans qui se termine par le concours de l'ENS, ou pour d'autres écoles qui sont du choix de l'étudiant. La première année, tout le monde a quasiment les mêmes cours, il y a juste quelques options qui ne sont pas déterminantes. La deuxième année, on se spécialise dans une matière (et toutes les autres matières sont communes à tous les étudiants). J'ai choisi de me spécialiser en anglais. Je faisais donc 10 heures d'anglais par semaine en tout. J'appréciais beaucoup les cours d'anglais. J'ai validé mes deux années de prépa et j'ai eu une équivalence de validation pour entrer directement en 3ème année en LCER Anglais à l'université. Mais j'ai décidé de changer un peu et de partir en 3ème année de licence droit et administration publique sauf que ça ne m'a pas plu. Je travaillais en même temps et c'était difficile à suivre. J'ai donc arrêté au bout d'un semestre et j'ai préféré me concentrer sur mon travail et sur mon projet de partir aux USA.


Pourquoi partir aux USA ?


C'est très différent de la France, même si les Etats-Unis se sont européanisés. Pour ce qui est de l'expérience de fille Au-Pair, elle est très répandue là-bas, donc je savais que ce serait plus facile pour trouver une famille. C'est un pays immense qui semble super intéressant à découvrir, et c'est une toute autre culture que celle que l'on a en France, c'est ça qui m'a attirée d'ailleurs. 


Est-ce un pays qui t'attires depuis toute petite ?


Je pense que les Etats-Unis font un peu rêver tout le monde, même si je ne m'y installerai pas définitivement. Quand j'étais petite, j'étais plus attirée par l'Australie. Mais les Etats-Unis restent la première puissance du monde et ça c'est forcément attirant. 


L'expérience de fille au pair va durer combien de temps ?


Le contrat est de 12 mois avec la famille. La famille ou l'Au Pair peut choisir de casser le contrat, mais pour la famille il y aura des frais à payer à l'agence, et pour l'Au Pair sa formation ne sera pas validée. Après les12 mois il y a le « travel month », qui est un mois réservé exclusivement pour voyager à travers les Etats-Unis. Si l'Au Pair veut, elle peut également étendre avec la famille pour plusieurs mois, et continuer à travailler pour eux.


Comment te sens tu à quelques jours du départ ?


Je suis impatiente d'y être parce que ça va être une expérience incroyable, mais j'ai aussi un peu peur de partir si loin. En ce moment il y a pleins d'émotions qui se mélangent à l'idée de tout quitter pour commencer une nouvelle vie là-bas, même si ce n'est « que » un an, donc je profite bien de chaque jour qu'il me reste en France.


Les séparations avec tes proches vont être difficiles ?


Etant très proche de ma famille et de mes amis, oui. Je suis très proche de mes parents, de mon frère et de ma sœur, et même si mes parents ont prévu de venir me voir au moins une fois, ça va être très difficile de les laisser. Je ne vais pas voir le reste de ma famille en chair et en os pour l'année à venir, et par exemple me dire que je ne vais pas passer les fêtes de Noël avec eux, c'est assez déprimant. Mes amis sont vraiment contents pour moi, mais ça va être difficile d'être loin d'eux et de manquer pleins d’événements marquants de leur vie, tout comme pour ma famille.


Comment ton copain vis ton départ ?


Depuis le début de notre relation, mon copain connaissait mon projet de partir en tant qu'Au Pair aux Etats Unis, puisque ça fait plus d'un an que je planifie tout ça. Moi, je savais qu'il allait partir vivre à 600 kilomètres d'ici, à Lyon, pour le travail « de ses rêves ». On a décidé malgré tout de tenter l'expérience et ça fonctionne plutôt bien, même très bien. On vit déjà notre relation à distance, même si il revient dans le Nord et que moi je descends à Lyon. Il me soutient vraiment dans cette expérience, il sait que si je ne l'avais pas fait je l'aurais regretté. On s'aime sincèrement et donc, même si ça sera difficile, ce n'est qu'une année. Il a aussi prévu de venir me voir. Puisqu'il travaille, on a du se dire au revoir une semaine avant mon départ. C'était vraiment très triste, mais il sait que c'est une expérience enrichissante pour moi, et si c'était lui je le pousserai à vivre ses rêves aussi.


Qu'a tu as dire à celles et ceux qui rêve de vivre cette expérience mais qui n'ose pas ?


L'expérience Au Pair c'est quelque chose d'exceptionnel qu'on ne vit pas tous les jours. C'est être immergé dans une famille américaine, et être américain pour une année. Rien de tel pour perfectionner son anglais, ce qui peut toujours servir dans le monde du travail, et pour partager sa culture avec quelqu'un qui a une culture totalement différente. C'est faire parti d'une nouvelle famille. Personnellement, j'ai travaillé dur pour vivre cette expérience, je me suis débrouillée toute seule, parce que je voulais vraiment vivre ce rêve de partir, voyager et échanger avec les américains.

Retour à l'accueil