L'INTERVIEW DU LUNDI - Rencontre avec Frédéric, le gérant du Kawa Coffee House

Depuis 2010, Frédéric tient avec passion le Kawa Coffee House (au 105 rue Faidherbe), une belle adresse de Boulogne qui 6 ans après est toujours un succès. Les ados comme adultes prennent toujours plaisir à savourer un bon milk-shake à la vanille entre une partie de jeu de société.. Frédéric est en ce lundi la personnalité interviewée par Boulogne LifeStyle. C’est l’interview du lundi 25 avril 2016. C’est parti !

 

Peux-tu te présenter ?

 

Je m'appelle Frédérick Merlin, j'ai 36 ans et je suis gérant du Kawa Coffee House.

 

Quel est ton parcours scolaire ?

 

Après la troisième j'ai fait un BEP/CAP restauration suivit d'un Bac techno hôtellerie restauration puis un BTS dans le même secteur d'activité.

 

Ouvrir un commerce, est­-ce un rêve de gosse ?

 

Non pas vraiment, c'est venu plus tard après quelques années d'activité en tant que salarié dans la restauration à travers le monde. C'est lors de mes séjours à l'étranger que j'ai découvert le concept du « coffee shop » et que j'ai eu l'idée d'en créer un avec ma sœur.

 

Tu es à la tête du Kawa Coffee, parle nous de sa naissance.

 

C'est donc avec ma sœur Christine que nous avons eu l'idée du Kawa lorsque je travaillais dans un hôtel en Irlande. Nous avons tout de suite aimé le concept de café gourmands à emporter et comme ma sœur travaillait déjà à Boulogne, j'ai plaqué mon job en Irlande pour venir ouvrir le Kawa. Il a fallu deux ans pour mener le projet à bien. On est partis deux mois en Amérique du sud pour aller voir les exploitations de café et vérifier les effets du commerce équitable sur les producteurs locaux et leurs familles. Ensuite il a fallu plus d'un an pour trouver le local et faire toutes les démarches administratives et une formation à la BGE. Pendant cette période j'ai travaillé en extra dans des restaurants dans le boulonnais.

 

En 2016, le Kawa Coffee est toujours un succès !

 

Oui on est content, au niveau fréquentation, ça a marché dés le début. On propose souvent des nouveautés pour entretenir l'envie. On propose également des soirées jeux pour faire découvrir les lieux. On cherche aussi toujours les meileurs produits les plus respectueux à petit prix.

 

 

 

Pensais-tu être encore présent 6 ans après son lancement ?

 

On a ouvert en Mars 2010. On ne peut jamais savoir si ça va marcher quand on se lance dans l'entreprenariat. Beaucoup ne semblaient pas y croire (surtout les banques) mais notre expérience prouve qu'avec une bonne idée, un concept bien monté et un peu d'huile de coude, le commerce indépendant peut fonctionner à Boulogne.

 

Quelle est ta clientèle ?

 

65 % de collégiens, lycéens, étudiants 30 % de jeunes actifs mais aussi d'autres profils allant du commerçants, touristes...

 

Tes produits sont uniquement bio ?

 

Non. On privilégie les produits bios, équitables ou locaux ou les trois. Mais selon les produits, ce n'est pas forcement facile. Par exemple, on sous-traite les pâtisseries et on n'a pas trouvé de pâtissier bio à Boulogne donc nos pâtisseries ne sont pas bio. On va dire que 60 % de nos produits sont bio.

 

Tu es quasiment le seul commerçant du genre dans Boulogne, as-­tu tout de même peur de la concurrence ?

 

Non pas vraiment, je pense qu'il y a de la place pour de la concurrence indépendante. Pour les gros groupes, je ne pense pas qu'ils soient interessés par Boulogne.

 

Comment vois ­tu l’avenir ?

 

C'est un peu l'inconnu pour l'instant. On a eu des idées qui n'ont pas pu se faire alors maintenant je préfère ne pas m'avancer sur nos futurs projets.

 

Un mot pour celles et ceux qui veulent se lancer dans le commerce ?

 

Avoir une idée solide, se faire aider (BGE, CCI, ID9...), et ne pas avoir peur d'être ambitieux dans la réalisation de son concept. Il faut aussi dire que tenir un commerce aujourd'hui à Boulogne c'est faire beaucoup d'heures pour un petit salaire et ne pas avoir beaucoup d'aide. En gros pour entreprendre aujourd'hui il faut vraiment être passionné. Désolé de ne pas être plus optimiste, mais c'est une réalité !

 

Et pour tes clients ?

 

Merci d'être aussi fidèles et de me faire vivre de ma passion. A bientôt !

Retour à l'accueil